« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, et ton prochain »
3 novembre 2018
0

« Ecoute Israël: le Seigneur notre Dieu est l’unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit, de toute ta force.»

Ce verset nous invite à aimer Dieu de tout notre être : par notre cœur, par notre volonté, par notre intelligence, par notre acte de foi. Tout notre être est appelé à aimer Dieu et être totalement tourné vers Dieu : n’est-ce pas là notre but ultime.

Mais cela commence d’abord par le verbe écouter et ce n’est pas anodin. Il s’agit en effet de faire silence, d’écouter la présence de Dieu et de son amour pour nous. Il faut d’abord être en réceptivité pour accueillir l’amour de Dieu lui-même.

Se laisser aimer avant d’aimer Dieu,voilà la pédagogie qui nous est enseignée déjà dans l’Ancien Testament.

Et voici le second: « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » : Si on reçoit la présence de Dieu en nous, alors on commence à changer parce que l’amour de Dieu nous transforme.

C’est Dieu qui vient en nous déposer son amour. L’amour du prochain devient alors possible car l’amour de Dieu qui nous habite nous le permet. Quand Jésus parle d’aimer son prochain, il ne s’agit pas là de l’amour «sensible» mais bien de l’amour«Charité», de l’amour qui va jusqu’à aimer son ennemi. Accueillir tout homme quel qu’il soit, n’est pas possible à échelle humaine mais devient réalisable par l’amour de Dieu qui agit en notre être.

L’Evangile conclut par cette phrase surprenante : « Tu n’es pas loin du Royaume de Dieu » : car en effet, ce petit rien qui nous sépare du Royaume de Dieu, n’est pas quelque chose à obtenir mais au contraire quelque chose à offrir. Il s’agit de se déposséder totalement, car l’essentiel c’est Dieu. Par notre Baptême nous sommes capables de nous offrir à Dieu, aux autres, jusqu’au don ultime de notre vie.

Voilà notre vocation véritable. Nous avons prié cette semaine avec tous ces Saints qui nous ont précédés et qui ont montré le chemin de l’amour : celui de l’accueil de Dieu dans notre vie pour ensuite aimer nos proches et donner notre vie.

Demandons à notre Saint, celui dont nous portons le prénom ou celui que nous aimons particulièrement, d’intercéder pour nous pour que nous continuions à marcher sur ce Chemin d’amour.

Stephan +