Scrute-moi Seigneur, connais mon cœur
11 mars 2018
0

C’est la dernière ligne droite pour Alyssa, Claudia, Sarah, Achille, Orlando et Slimane , les dernières étapes avant de recevoir le baptême et la première communion à la veillée pascale.

Le 18 février, ils ont répondu « me voici » à l’appel de leur nom par l’évêque, lors de l’appel décisif.

Ce carême est pour eux comme le temps privilégié d’une retraite spirituelle: il creuse en nous le désir de Dieu.

Le mot scrutin évoque le discernement entre la lumière et les ténèbres.

Les « appelés » sont invités à la conversion, à se tourner vers le Seigneur pour se voir à sa lumière. Toute l’assemblée se joint à eux pour cette démarche de conversion.

Les scrutins que l’on célèbre solennellement ces dimanches ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés ce qu’il y a de faible, de malade et de mauvais, pour le guérir, et ce qu’il y a de bien, de bon, et de saint, pour l’affermir. Avec les scrutins, les catéchumènes s’attachent plus

profondément au Christ et poursuivent

leurs efforts pour aimer Dieu: en purifiant leur cœur et leur intelligence, en les fortifiant contre les tentations, en convertissant leurs intentions, en stimulant leur volonté: pour que les futurs baptisés reçoivent la force du Christ, qui est, pour eux, le Chemin, la Vérité et la Vie.

Le chemin de chacun d’eux est différent, mais ils portent tous en eux la joie d’avoir rencontré le Christ, de le suivre, de se sentir « comme dans une nouvelle famille ». Leur idéal de vie chrétienne est parfois exigent et nous bouscule, nous les « chrétiens de longue date ». Leur cœur a soif de vérité, de simplicité, de cohérence de notre vie chrétienne. Ils attendent d’être accueillis avec tout ce qu’ils sont.

Accueillons avec enthousiasme ces nouveaux frères et sœurs, faisons-leur de la place, laissons-nous interpeler par leur témoignage, leurs questions, leur foi, leur joie !

Merci Seigneur pour ce qu’ils sont !

Anne Watine