Homélie du 16 septembre 2018
16 septembre 2018
0

24e dimanche du Temps Ordinaire

Évangile selon saint Marc 8, 27-35

En ce temps-là, Jésus s’en alla, ainsi que ses disciples, vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe. Chemin faisant, il interrogeait ses disciples : « Au dire des gens, qui suis-je ? » Ils lui répondirent : « Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes. » Et lui les interrogeait : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre, prenant la parole, lui dit : « Tu es le Christ. » Alors, il leur défendit vivement de parler de lui à personne. Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches. Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. » Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile la sauvera. »

LES 6 LOIS DE LA CROISSANCE SPIRITUELLE

« Alors, nous ne serons plus comme des petits enfants, nous laissant secouer et mener à la dérive par tous les courants d’idées. Au contraire, en vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons en tout jusqu’au Christ … ».Ephésiens 4, 14

1.Nous grandissons dans la mesure où nous où nous comprenons que Dieu est vraiment bon.

« Ne crains pas ! Parce que tu as du prix à mes yeux, que tu as de la valeur et que je t’aime »Is 43, 4.
Concrètement : changeons notre conception de Dieu pour « un bon Dieu, un Père ! » 

2.Nous grandissons dans la mesure où nousnous nourrissons de la parole de Dieu.

«  L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ! » Mth 4,4
Entendre…. Lire…. Etudier…. Mémoriser…. Méditer.
Concrètement :prenez un temps dans notre journée pour nous nourrir de la parole de Dieu.

3.Nous grandissons dans la mesure où nous apprenons de différentes manières.

« En bien des manières encore, Jean-Baptiste annonçait au peuple la Bonne Nouvelle ». Luc 3, 18 J

  • Enécoutant (auditifs).
  • En lisant (visuels).
  • En parlant (verbales).
  • En faisant (pratiques)
    Concrètement, nous sommes invités à apprendre la parole de Dieu d’autres manières.

4.Nous grandissons dans à la mesure où nous développons des bonnes habitudes spirituelles.

« Maintenant que vous savez ces choses, heureux êtes-vous si vous les pratiquez ! ». Jn 13, 17

Concrètement :
– L’habitude de grandes assemblées de prières (les messes dominicales) !
– L’habitude des petites assemblées (les frats’maison)
– L’habitude des temps de prière personnelle (oraison)

«  Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidument le temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leur repas avec allégresse été simplicité de cœur, ils louaient Dieu dans l’allégresse. Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés » Actes 2, 46-47

 5.Nous grandissons dans la mesure où nousaidons les autres à grandir.

« Soyons attentifs les uns aux autres pour nous stimuler à vivre dans l’amour et à bien agir. Ne délaissons pas nos assemblées, mais encourageons-nous… » Hébreux 10, 24-25
Concrètement :Nous sommes invités à rejoindre une frat’maison.

 6.Nous grandissons dans la mesure où nous voulons grandir.

« Vous me cherchez et vous me trouverez ; oui, recherchez-moi de tout votre cœur et je me laisserai trouver par vous ! » Jr 29, 13
Concrètement : Nous sommes invités à nous confier à quelqu’un de valeur.

« Ce que nous demandons dans notre prière, c’est que vous avanciez vers la maturité chrétienne ! » 2 Co 13,9